Contenu principal

Bref entretien avec Raffael Schubiger, CEO Swiss Safety Center

Qu’associez-vous au terme de sécurité?

Je l'associe en premier lieu à l’idée de «sentiment agréable». Lorsque nous nous sentons en sécurité, nous agissons sans peur. D’autre part, il peut être parfois bénéfique de quitter une zone «sûre» de confort et d'affronter l’insécurité, source de création et de découvertes. Le curseur est ainsi placé différemment entre «sûr et éprouvé» et «incertain et nouveau» selon les individus.

 

Que signifie la sécurité dans votre quotidien professionnel?

Bien entendu, je souhaite travailler dans un environnement professionnel (physique) sûr. Au travail, je souhaite néanmoins être également confronté à des défis, c’est-à-dire m’engager dans l’inconnu, initier des changements, éveiller ma curiosité ou encore adopter de nouvelles approches. Je trouve très enrichissante la fonction sociale qui est la nôtre en tant qu’entreprise et personnes individuelles qui la composent. Tous, nous essayons d’optimiser les différents types de sécurité (et la qualité qui lui est indissociable) et ainsi d'améliorer globalement notre environnement.

 

Comment contribuez-vous à la sécurité avec votre activité?

Ma fonction principale est la direction; je ne suis donc concerné par les aspects techniques de la sécurité que de manière indirecte. J’essaye d’optimiser et de développer le système dans son ensemble (à savoir l’entreprise) afin que nos spécialistes puissent œuvrer dans leur travail de la manière la plus efficace, économique et sûre qui soit. C’est sous cet angle que je peux participer à la sécurité économique de(s) l’entreprise(s).